Évolution de la Nature… dans le spirituel

Sri aurobindo

Le yoga de Sri Aurobindo est dans la ligne directe du yoga de la nature.
La nature a un yoga qu’elle suit infailliblement et inévitablement, car il est la loi la plus secrète de son être.

YOGA signifie essentiellement un CHANGEMENT ou une TRANSFORMATION, une ELEVATION et un ELARGISSEMENT de la CONSCIENCE qui sont effectués par la communion, l’union ou l’identification avec une CONSCIENCE PLUS HAUTE et plus vaste.

Ce procédé d’une conscience dans la nature est précisément ce qu’on appelle EVOLUTION.

C’est un principe de conscience de plus en plus haut, jusqu’à présent enveloppé et caché derrière le voile, qui est apporté et fixé dans la conscience terrestre comme un facteur dynamique dans le travail manifeste de la nature. Ainsi :

– la 1ère phase de l’évolution est l’état de la matière inconsciente, des éléments physiques sans vie apparente.
– la 2ème phase est celle de la vie semi consciente dans la plante.
– la 3ème celle de la vie consciente dans l’animal.
– la 4ème, celle de la vie consciente de soi incarnée dans l’homme.
– le cours de l’ évolution n’est pas arrivé à un point final avec l’homme : la nature oeuvre à établir la vie dans un type encore supérieur d’êtres créés, celui du surhomme ou de l’homme dieu.

Tous les AUTRES YOGAS  ou disciplines spirituelles envisagent une ascension de la conscience, sa sublimation dans la conscience de l’Esprit, sa fusion et sa dissolution finale en lui.

Au delà de ces REALISATIONS, SAMADHIS OU NIRVANAS, c’est la descente de la conscience même du Divin, avec sa Shakti, qui oeuvre pour la transformation évolutive de notre époque, qui devient l’aspiration première…

Cette mission est de trouver et d’exprimer le Divin dans l’humanité. Le service à rendre à l’humanité, c’est de faire que le Divin s’y manifeste et s’y incarne.

Le but n’ est pas seulement une amélioration mais un changement total, une transformation complète: la divinisation de la vie humaine.

Source le guide du yoga Sri Aurobindo traduit par Mère

Partager

Les commentaires sont clos.